DESTINATION SOCIÉTALE LE NOUVEAU DÉFI DÉMOCRATIQUE

Sur le Web La monnaie

Actionnaire, épargnant, cotisant, contribuable, vous et moi sommes devenus, bon gré mal gré, capitalistes. Ultra-libéral, mondialisé, ce ‘système établi’ est devenu fou ; il nous emmène ‘dans le mur’. Le défi démocratique, à la fois politique, socio-économique et culturel consiste à freiner et marginaliser le capitalisme prédateur, à neutraliser le profiteur financier anonyme pour, au contraire, stimuler et remercier le citoyen solidaire producteur de mieux-être collectif. Ce défi oriente ‘destination sociétale’.

Le pouvoir anonyme est moribond. Aux mains de décideurs anonymes, le capitalisme ultralibéral mondialisé motive et justifie d’innombrables pratiques amorales. Ce monopole économique est néfaste. Aveuglé, moribond, devenu fou, il nous mène ‘dans le mur’. Au profit des détenteurs de capitaux, d’économies, de parts ou d’actions, le capitalisme gère la planète, manage l’organisation de la production, de la distribution et de la consommation des biens, des services et des monnaies. Au profit de quelques-uns, l’organisation bancaire et boursière crée, en priorité, du profit financier. Au profit de quelques-uns, les contraintes légales mises en oeuvre par les états assujettissent chaque contribuable à la mondialisation capitaliste. Au profit de quelques-uns, le système démocratique convient à la mainmise de la finance sur l’état.

Les contestations violentes et anonymes s’étendent. Dans l’histoire de l’humanité, les civilisations successives, venues d’autres contrées, se sont toujours superposées les unes aux autres. Pour la première fois, un système socio-économique, tient lieu de civilisation, régente toute la planète et ne peut plus être attaqué de l’extérieur, sauf apparition conquérante d’extra-terrestres. Comme le capitalisme auquel elle s’attaque, la contestation est devenue anonyme. La violence aveugle se propage. Les groupes terroristes ‘sans frontières² sont aux ordres d’individus insaisissables malgré la force armée des USA auto érigée gendarme de cet affrontement. En dépit de sa capacité d’auto-restructuration, le capitalisme est fragilisé. Les conséquences catastrophiques des évènements climatiques, de la crise pétrolière, de l’effet de serre, vont naturellement aggraver la situation locale des populations. Désormais soumis à la pression de tensions internes, de circonstances naturelles et de failles structurelles, il implosera inéluctablement comme implosa jadis l’URSS, sans pour autant disparaître du jour au lendemain.

La contestation civique doit être instaurée. Depuis son apparition, l’organisation marchande du capitalisme a stimulé la production d’un évident mieux-être collectif. Hélas, seule la création de profit financier est aujourd’hui universellement imposée et tolérée. Il est temps de remettre sur le marché idéologique et économique cette valeur morale indispensable à toute vie en collectivité qui se nomme solidarité humaniste. Et cette solidarité interdit par avance toute radicalisation violente de la confrontation anticapitaliste à venir. Pour instaurer des règles de vie collective rénovées, pour permettre, enfin, une survie globale épanouissante, la confrontation sera pacifique. La contestation éthique imposera une économie qui soit à la fois marchande et solidaire.

La résistance éthique sera rude !… Via les forces légales ou mafieuses, le monopole capitaliste a le pouvoir de juguler et de museler toute opposition. Il ne peut tolérer l’apparition d’une alternative contestataire légalement constituée. Face à ce totalitarisme, seule une organisation de résistance civique, populaire et concertée, peut modifier le rapport de forces et imposer une socio-économie différente. Il faut à cette Résistance, une motivation individuelle stimulante, une motivation collective morale, pertinente, planétaire. Pour bousculer et marginaliser le système établi, cette Résistance portera un projet alternatif clairement énoncé, diffusé, un projet crédible, une véritable utopie réalisable.

Reconquérir une maîtrise financière. Abandonnée par le politique aux mains du pouvoir économique, la diversité financière est une étape indispensable au fonctionnement solidaire de l’économie. Pour stimuler les activités ‘non-rentables’ du point de vue capitaliste, la manne financière doit permettre de remercier toutes les contributions volontaires socialement bénéfiques. Cette stratégie de contestation financière implique d’utiliser positivement l’énergie militante au profit de l’économie solidaire pour cesser d’alimenter, autant que faire se peut, l’économie ultra-libérale et doit même cesser de la combattre. Elle organisera le remplacement de l’actuelle accumulation monétaire de précaution et l’accumulation patrimoniale par d’autres formes d’épargne gérées collectivement et, à terme, garanties par l’état. L’épargne-temps déconnectée du système capitaliste et l’utilisation de monnaies locales autogérées sont des opportunités immédiatement disponibles.

L’action politique démocratique est pervertie. Au profit de quelques-uns, le système démocratique convient à la mainmise de la Finance sur les états. Ce constat rend nécessaire l’élaboration d’un nouveau contrat social héritier de l’actuel contrat démocratique. La résistance civique et la bataille financière auraient alors pour objectif stratégique de MARGINALISER l’ultra-libéralisme prédateur et suicidaire pour instaurer durablement le POST-CAPITALISME. L’accès aux responsabilités politiques de volontaires spécialement formés et la délégation par tirage au sort sont des variantes électorales à explorer dans une perspective mondialiste techniquement possible.

Post-capitaliste et post-démocratique, le défi est ambitieux. Il implique de transcender les velléités contestataires et de fédérer toutes les énergies socio-économiques solidaires disponibles. La vigueur des mouvements altermondialistes, les ONG, Greenpeace, SEL et AMAP, et tant d’autres résistances citoyennes éparses convergent et se conjuguent. Pour incarner ce défi et porter cette espérance sur le terrain politique mondial, DESTINATION SOCIéTALE vous invite à constituer un ³pool² novateur inédit, structuré et organisé hors de portée des griffes du système établi.

DESTINATION SOCIETALE, propose
- l’instauration d’un système économique et politique basé sur les Droits de l’Homme et le respect de l’environnement. – la participation civique locale et régionale dans un cadre de subsidiarité. – la réappropriation de la création monétaire par la collectivité, – la répartition des enrichissements collectifs nationaux distribués équitablement à chaque citoyen, – la gestion planétaire des biens communs non renouvelables ou nécessaires à la vie.

Vous disposez d’une petite (180 ko) présentation power point, téléchargeable sur le site en rubrique.

pp3-monnaie

2018-05-10T13:30:47+00:000 Commentaire

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.