Pierre Rabhi : La croissance est un problème, pas une solution… (Vidéo)

Retranscription:

Pierre Rabhi: La croissance est un problème, pas une solution

Les crises actuelles vont-elles permettre de remettre en question le système dans lequel nous vivons ?

C’est pas que je me réjouisse de ça. Je me dis que finalement, l’être humain, il a besoin de passer par des impasses pour mieux comprendre alors les impasses à peu soit finir sur un chaos généralisé c’est tout à fait possible parce qu’une espèce de cocotte-minute de d’incertitude d’inquiétude qui minent les âmes les consciences et ça m’a persuadé qu’une seule ville exploserait toute la France explose si nous continuons à nous accrocher à ce modèle de société c’est le dip c’est le dépôt de bilan planétaire parce que les chinois tous les pays émergents veulent vivre à la moderne et où va-t-on prendre les ressources dont on prend des milliards d’individus comment prendre ou trouver les ressources que tout le monde est un frigo une voiture de l’électricité du 2 c’était totalement impossible c’est totalement irréaliste donc il y a aujourd’hui à repenser la vie sur un mode qui soit à la fois sobre et puissant moi je crois beaucoup à la puissance de la sobriété quoi pas la puissance de la complexité ou ou des comptes en banques ou des banques qui explose enfin je veux dire c’est pas ça là la vraie puissance elle n’est pas là la vraie puissance elle est dans l’incapacité d’une communauté humaine à se contenter de peu mais à produire de la joie parce que nous sommes dans une société où on a on est un des bords de tous et les et le pays l’un des pays consommateurs d’anxiolytiques de tout ce qu’on veut pour réparer finalement les dégâts que produisent la société de la matière la société au lieu d’être structuré sur sur un schéma du de ce qu’il y à la mesure humaine elle est structurée sur un chemin ce qui est sûr la démesure humaine et qui aujourd’hui seydoux vient quand on va dans un supermarché qui sait d’où vient le pull la chemise les chaussures le c’est pas si difficile virtualisation du système moi je préférais qu’il y ait des artisans qu’il y ait des commerçants des petits commerçants des petits artisans tout le monde gagne sa vie sa crise in une convivialité sacré quelque chose de social ça donne de la salle donne de la sensible était humaine aux choses alors que pour le moment c’est entièrement dans la virtualisation de tout et on est devenu des pousseurs enfin pas moi moi je le fais jamais mais quand on voit ces brigades de pousseur de caddie moi ça me terrifie quoi et on dit qu’on est retourné au néolithique on est devenu des key des cueilleurs ou saveurs passe dans les trucs qui ont cueilli ont qu’ils les laisseront leur tourneur thorium avant le néolithique tout ça n’est pas n’est pas juste et n’est pas bon c’est vrai que l’écologie mérite pas toute la toute toute la sphère sociale mais c’est une totale animal anomalies je le répète c’est une vraiment une anomalie c est que dans le je dirais même que dans l’éducation des enfants la place de du phénomène de la vie c’est à dire de ce qui fait que l’on existe on devrait avoir une place déjà dans l’éducation des enfants or nous n’avons que des n’avons que des structures d’éducative qui occultent complètement les fondements de la vie pour aller le plus vite possible a fabriqué un petit consommateur producteurs pour le futur quoique pas se faire d’illusions le problème est là c’est que l’écologie est minorée par ignorance par ignorance et le problème aujourd’hui c’est comment faire que l’on prenne conscience de cette problématique gravissime qui est en fait la problématique la plus importante à laquelle qui concerne la survie de tous comme je les dis donc voilà loria cette défaillance qui et qui occulte les problèmes les plus importants et qui m’aidait et kim est superflu dont beaucoup plus d’importance superflu que qu’est ce qui est indispensable et ça c’est l’ensemble du l’ensemble du système social qui est comme ça dans l’ignorance ou voir même le mépris voir là une distance par rapport à ces questions qui sont les questions indispensables à la suite de l’histoire qu’est ce que c’est que vivre on se pose même pas cette question l’école arrive au monde nous conditionne et on se met à s’agiter à faire comme nous a dit de faire voilà et puis finalement il faut trouver son boulot il faut voilà gagner sa vie et psys et sur une thématique si vous venez de de ce qu’on appelle le progrès libérateur alors que le progrès ne libère pas le progrès il faut pas croire que le projet bien sûr je ne vais pas remettre en question certaines avancées du progrès qui a apporté un certain bien-être d’un premièrement ce bien-être n’est pas partagée forcément ce bien-être du progrès baril se banalise et puis par ailleurs l’argent auquel elle a donné la place la plus grande place est qui qui en fait a pris le pouvoir sur l’ensemble du destin de la collectivité humaine et bien vous pouvez avoir tous les milliards que vous voudrez vous pouvez tout acheter sauf la joie la joie s’achète pas y’a pas de supermarché ou achètent de la joie donc c’est quelque chose qui se construit qui est d’une tout autre nature que de la matière et c’est cette satisfaction que l’on ressent même dans la simple au même moi je dirai au contraire c’est la simplicité que je ressens le plus de joie c’est pas dans la complexité de l’accumulation de cumulation d’argent ne m’intéresse pas l’accumulation de matières m’intéresse pas j’ai un frigo ben ça suffisait pas besoin de frigo je faisais une voiture par rouler dans des voitures je vais j’ai accès si vous voulez à l’aspect disons qu’ils facilitent la vie que nous avons mené le progrès mais ce progrès est ce qu est ce qui nous donne autant crb souhait ce que nous sommes a servi par ce progrès quand on voit aujourd’hui la civilisation moderne la civilisation la plus fragile de toute l’histoire de l’humanité aujourd’hui vous vous arrêtez plus d’électricité plus de pétrole plus de communication la civilisation par terre se tient sur rien du tout c’est extrêmement fragile et on serait extrêmement embêté parce qu’à ce moment là voilà donc ça veut dire que il faut aujourd’hui vraiment que l’humanité se pose la question le progrès pour quoi faire et est ensuite enfin je dirais même avant qu’est ce que vivre et on a tendance à se dire voyant la détresse des gens et la difficulté des gens plutôt que de demander existe-t-il une vie après la mort on a tous tendance à dire risque existe-t-il une vie avant la mort parce que si c’est vivant si s’agiter consommer et c’est moi je vous appelle pas ça de la vie vous allez hockey n’a aucun intérêt vous voulez vous que sa vie bien sûr si on l’éduqué les enfants des tout petits au contentement et non pas à la des noms pas à l’avidité permanente cette avidité qui est qui et qui est stimulé qui est qu utilisent la publicité d’ailleurs la publicité joue sur l’avidité elle vous dit pas vous avez assez vous avez largement assez pour être heureux vous dis non il vous manque toujours et alors donc cette civilisation du manque chronique permanent sans cesse recensé installe les esprits dans effectivement aux manques maintenant si j’ai à manger ça c’est une exigence fondamentale tout le monde doit avoir mangé tout le monde doit avoir doit se nourrir de mon doit être vécu tout le monde doit être abritée par une maison à toi tout le monde doit être soignée ou se soigner ça c’est ce que une civilisation digne de ce nom devrait résoudre pour tout le monde voilà vous cite souvent c’est ce côté d’une civilisation carcéral et qui a la prétention de libérer alors que c’est la civilisation la plus carcéral de toute l’histoire de l’humanité est souvent pour l’expliquer un peu je les voyais delà de la maternelle à l’université on est enfermé les jeunes appellent ça le bahut et ensuite les casernes ensuite tout le monde travaille dans des boîtes des grandes boîtes des petites boîtes même pour s’amuser on va en boîte on va dans sa caisse et puis on a la boîte à vieux quand on n’en peut plus compte des usines et on nous met dans une boîte en attendant la dernière boîte définitif que je vous laisse dès que je vous laisse deviner donc ce qui veut dire que là il ya à l’heure et à l’heure pendant ce temps là les oiseaux chantent moi j’ai pas envie le privé des chants des oiseaux j’ai pas envie de me priver ddd beau coucher de soleil j’ai pas envie du privé du silence je pense que j’ai envie de jouir de ce que la vie nous donne de meilleurs de plus bon mais à la condition que bien sûr que je sois nourrit vêtu parce que ça si je n’ai pas tout cela aucun aucun bonheur n’est possible donc il faut qu’on a résolu ça vivons mais messi il faut constamment toute sa vie besogner sans raison avec pour remplir les poubelles faire que les poubelles débordent de de déchets etc ça n’a aucun sens aucun sens c’est par contre il ya à résoudre le problème de ceux qui manquent des gens qui sont faim dans le monde ça et ça ça manque il faut il faut aider et mettre en place des programmes pour que les gens puissent se nourrir et à voir les biens partout un milliard de gens dont des enfants innocents laisse pour mourir l’espoir à gauche quelquefois on souhaite presse qui meurt très vite parce qu’ils agonise de famine tout doucement de souffrance et c’est pendant ce temps là on n’hésite pas à mettre des milliards dans dans les armements pour apprendre à détruire et pour se détruire mutuellement pour détruire cette magnifique planète nous sommes une espèce de la lède psychiatrique moi je vois pas la planète comme étant faite de l’intelligence pas vrai combien de souffrances nous produisons combien de souffrances que de souffrances le seul intérêt que nous ayons aujourd’hui c’est de comprendre que nous n’avons qu’une seule planète qu’elle est magnifique qu’elle nous offre tout pour juguler qu’elle est belle qui a des océans cas des mères qui a des montagnes qui a des défauts qui s est une splendeur et que si nous étions intelligent on prendrait soin de tout ça et on jubile ray de tout ça ça me parait il fort et à faire passer c’est pas le paradis ou de l’oise yves thé mais faisant ce qu’il faut mais gardons équilibre mais ne nous laissons pas prendre part la matière qui ensuite va être voué à l’accumulation financière la culée accumulation financière c’est stupide aussi qu’est ce que ça veut dire il ya de l’argent de l’argent pour quoi faire mais qui enrichissent et jean la scène ce sont ces gens là ils s’enrichissent ou par ici comme ça il songe et parce qu’ils vendent des choses est que les gens insatiable achètent de plus en plus ils sont enrichis parce qu’une toute une communauté humaine leur donne les pleins pouvoirs par en leur demandant des choses donc dans l’outrance cet internat la surabondance moi je dirais que il n’existe que parce que des citoyens les foyers les faut exister parce que moi le premier je roule pas en char à boeufs à je dire je roule bien en voiture je pollue malgré moi je suis mais je suis bien obligé d’avoir une voiture pour me déplacer je peux pas voilà et donc et j’ai un frigo j’ai le confort moderne tout cela je ne pourrais pas le récuser si ils étaient faits dans l’intention de véritablement améliorer la condition humaine mais ce qui ce qui fausse tout c’est que ça devient prétexte à un enrichissement indéfini indéfinie mais si les objets fabriqués par le monde moderne par le génie du monde moderne est avec leur vocation c’est véritablement d’améliorer la condition humaine mam est dans une forme de simplicité sobriété moi je rêverais de voitures tout simple pas besoin que ce soient les options les machins les trucs obligé de prendre ce qu’il ya sur le marché mais c’est cette outrance c’est à dire de saisir quelque chose que l’on l’a inventée pour le faire acheter au maximum de gens de façon à ce que ces maximum de gens aillent vers de du nécessaire vers le superflu et malheureusement on est dans une société où avant d’avoir résolu le l’indispensable faire que chaque être humain sur cette planète se nourrissaient même dans les pays dits dit prospère il ya une misère qui est en train de naître une façon terrifiante parce qu’il veut dire qu’on a donné l très peu de place à ce qui est indispensable et qui amène vraiment la joie et on a donné on n’a mis aucune limite au superflu il paraît que la crise d’aujourd’hui le marché de luxe il fonctionne très bien voilà ça vous donne une idée tout ce qui est inutile enfin toutes ces pierres brillant denis les diamants et tous à toutes ces folies là c’est complètement stupide je ne vois pas pourquoi un diamant mériterait un prix pareil c’est un caillou brillance et aux et rien d’autre donc revenons à l’intelligence et l’intelligence nous ramène à quelque chose qui est de la simplicité elle bien le plus précieux c’est la vie ces repas plus précieux que la vie donc confus au plus près on l’a vu plus tôt nous occuper de diamants et de fanfreluches qui n’ont aucun intérêt admettons que on jusqu’à l’extrême un jour un petit groupe un groupuscule humains hyper riches va posséder la planète elle et les enfants qui arriveront à ce rang des locataires dire ah bah tu dois payer ton droit d’exister et c’est stupide c’est là où il ya quelque chose de de navrant et vraiment qui je suis pas comment appeler sens tellement c’est laid c’est d’une laideur infinie que d’avoir parce que j’ai de l’argent j’ai le droit surtout non l’argent doit pas donner le droit surtout et c’est là où la politique doit réguler mais la politique comme elle est à la fois intense avec les gagnants d’argent comment voulez vous que ça que ça que ça fonctionne puisque ils sont là pour pour finalement maintenir c’est illégalité criante humaine est criante pour la maintenir en vie ils font de l’acharnement thérapeutique faire un modèle moribonde c’est très bien que notre modèle il est fini il faut pas voir là on voit le père fusionner tant qu’on voudra mais est de toute façon il est tellement mauvais mal orienté qu’il finira et le drame se serait qu’ils finissent dans le chaos alors qu’il pourrait finir dans quelque chose de plus noble cette équipe nouvelle orientation et une nouvelle vision de la vie et si on ne met pas en place cette nouvelle vision de la vie cette nouvelle orientation de la vie ça peut finir très très mal le changement radical de la société passe par une vision différente de la vie avec le jeu on comprendra que l’humain et la nature doivent être au coeur de nos préoccupations et que toute l’organisation de la société doit doit en quelque sorte s’inspirer ou être inspiré par cette nécessité absolue là on va changer de logique on va parler de l’argent comme prince et potentats auquel tout le monde va se rendre hommage problème aujourd’hui c’est que c’est que c’est que le lucre le lucre et dominant dominent tous rangs l’humanité toute entière complètement folle et démentent et qu’ il faut sortir de cette logique où l’argent serait dominant l’argent et noble quand il quand il permet les charges le troc c’est facile comme c’est quand même plus facile d’avoir quelques billets dans sa poche ou que de transporter 2 kg de pommes de terre pour avoir une paire de chaussures de sacs de pommes de terre donc il ya l’argent en soi n’est pas récuser dès lors qu’il est qu’il participe un mécanisme de régulation du bien-être entre tous voila quand ils régulent le bien-être oui mais quand ils régulent seulement la richesse non parce que ce moment là c’est à partir de ce moment là que celui canal+ et bien va dominer celui qui allait loin et on va jusqu’à cette horreur que je que je récuse profondément c’est que bien commun qui est indispensable à la survie de toutes les générations que sont la terre l’eau et semences enfin toutes ces choses qui sont absolument vital devrait être soustraite à la spéculation aujourd’hui on l’a on achète le bien des générations futures la terre ça doit pas manger de la terre à moi mais je suis prêt à dire c’est pas la mienne parce que moi je les soigne et pour qu’elles soient transmises à mes enfants ou à d’autres gens meilleurs que je les reçus et tous ses biens communs ne devrait pas figurer la spéculation parce qu’à ce moment là ça veut dire que ceux qui ont de l’argent font un hold up l’égalité sur le bien du tout ce j’ai pas si les voilà donc ça veut dire que le hold up légaliser c’est à dire que vol est licite mais qui est normalisé par la règle par la règle du jeu la règle du jeu voulant ben si vous gagnez de l’argent vous avez de l’argent vous êtes puissant manon ça ne devrait pas être comme ça je récuse totalement ça vous ne pouvez pas un monstre pareil du jour au lendemain c’est ça j’ai pas du tout ce serait ce serait complètement irréaliste de croire que ça peut changer comme ça par un coup de baguette magique non ce que je ce que je reproche c’est qu’on ne se met pas sur la voie du changement celle que on continue à croire que notre modèle de société va encore perdurer ça n’est pas vrai et ce qui serait intéressant et intelligent c’est de dire ‘voilà ce modèle là il est fini on ne peut pas il est destructeur et il a si tout le monde se met les chinois tout le monde se met la planète va pas pouvoir répondre donc ce modèle là n’est pas bon le il a été générée par l’europe c’est l’europe qui a créé ce modèle ce nouveau paradigme et disons ce nouveau paradigme estime nouvelle idéologie la première victime de l’idéologie de l’europe c’est l’europe elle-même je m’explique si si vous avez l’occasion de lire des voyageurs qui en fait décrivaient leur voyage à travers l’europe au 16e ou 17e siècle qu’est-ce qui vous disaient ils vous disaient on passait d’une province à l’autre les gens avaient dès lors langue particulière les gens enlevaient leur façon de se vêtir l’architecturé était très diverse la façon de se nourrir tout était dû une diversité absolument extraordinaire partout parce que là on était dans la posture de l’être humain qui prend les ressources là où elles sont et grâce à son génie transforme ses ressources pour pouvoir répondre à ses besoins à ces nécessités et donc laurent petit une mosaïque extraordinaire de diversité ne pourrait presque dire des tribus des gens comme ça tout ça a été nivelé on a amené un modèle niveleur de monde doit fonctionner de la même façon et le modèle niveleur c’est le modèle de l’idéologie actuelle qui a en fait moi même dans mon pays enfin j’étais petit dans la colonie colonisés dans un pays colonisé par la france eh ben je devais réciter que mes ancêtres étaient des gaulois vous voyez donc ce qui veut dire qu’il ya cette espèce de nivellement des standardisations qui est extrêmement nuisible à l’europe dans sa diversité j’aurais préféré naître dans une robe diversifiée et pas dans leurs robes standardisés et niveler d’aujourd’hui et à partir de là bas cette idéologie elle est allée nivelé par tous et partout les anglo saxons sont allés massacré ces pauvres gens innocents d’amérique kits ont pris leur place et puis et puis voilà is on s’installe chez les autres en lecture les la barbarie ensuite on met aux mets de la peinture démocratie dessus on a toujours à qui son petit pot de démocratie maître sur toutes les saloperies démocratie voilà et donc du coût d’un démocratiquement vous pouvez faire beaucoup de choses et du coup bah on est dans dans l’ambiguïté la plus totale alors ce que je veux dire c’est que le changement il faut au moins être conscient que nous allons vers une impasse si on est conscient qu’on va vers l’impasse que ce modèle n’a aucune absolument là aucune possibilité de survivre il est en train de se déliter on ne réparera pas du tout c’est pas parce qu’on va faire des petites choses comme ça alternatives qu’on va réparer le modèle donc ce que je voudrais c’est que l’on comprenne que ce modèle est fini et qu’il faut aujourd’hui aller vers autre chose c’est que fait la société civile parce que quand on a proposé nous tous candidats j’écris un petit livret qui s’appelle et love des génies créateurs de la société civile parce que partout vous voyez des sélections qui donne l’espoir c’est partout des gens essayent de faire autrement on peut dire que la société civile et et le laboratoire dans lequel est en train de s’élaborer le futur ça oui eh ben ça un état intelligents devraient encourager ce à dire voilà il ya la créativité de la société civile c’est raisonnable c’est il ya beaucoup d’autolimitation il ya beaucoup et là je crois que c’est quelque chose qui sera salvateur si on fait pas ça ça se passera sous la forme d’ explosion sociale c’est à mon avis presque inévitable Français (générés automatiquement)

2019-02-04T21:04:27+00:000 Commentaire

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.